Des images filmées en caméra cachée montrent une femme qui exerce une haute responsabilité au sein de Twitter discutant de l’approche «globale» des mesures de censure appliquées sur la plate-forme de réseaux sociaux et promettant une répression «agressive» contre les utilisateurs faisant la promotion de « théories du complot » telles que la fraude électorale aux Etats-Unis.

Le groupe d’enquête Project Veritas a publié la vidéo montrant Vijaya Gadde, responsable des aspects juridiques, politiques, et de confiance et sécurité de Twitter, discutant des politiques de censure lors d’un appel vidéo d’équipe deux jours après les manifestations du Capitole le 6 janvier.

Les images montrent Vijaya Gadde commentant la façon dont l’entreprise envisage de faire appliquer la censure mondiale de centaines de milliers de comptes Twitter : «L’une des choses intéressantes est que beaucoup de travail que nous avons effectué au cours de la semaine dernière a été développé dans d’autres pays partout dans le monde, où nous avons vu la violence se dérouler à la suite d’informations trompeuses ou de discours codés. »

«Beaucoup de nos apprentissages ici [aux États-Unis] proviennent d’autres marchés. Donc, dans ce sens, vous savez, nous avons le sentiment que c’est le cas – c’est notre approche globale », a poursuivi Vijaya Gadde.

Elle a commenté la politique de censure généralisée des comptes Twitter, y compris celle de Donald Trump alors qu’il était encore président des Etats-Unis, s’ils mentionnaient la fraude électorale : «Nous avons décidé d’intensifier notre application de la politique d’intégrité civique et d’utiliser une étiquette qui désactivait les comptes pour arrêter la propagation de contenu incendiaire, tout ce qui est tourne autour de l’ingérence électorale, de la fraude électorale, du vol des élections, ce genre de choses.»

«Nous allons en fait être plus agressifs dans notre application (…) Pour les comptes qui ont pour objectif principal de répandre (…) les théories du complot, nous allons suspendre définitivement ces comptes.»

Ce qui signifie en vérité que tout compte qui mettrait en doute la propagande officielle du Nouvel Ordre Mondial, dans quelque domaine que ce soit, doit s’attendre à être muselé.

Seul Big Brother déterminera ce qui est une vérité et ce qui est une fake news…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :