C’est le ministre algérien de la justice Tayeb Louh qui a annoncé cette information à la presse ce 27 juin : les trois terroristes « faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt international dans le cadre de l’affaire du ressortissant français », et d’ajouter qu’ils ont été abattus « récemment par les forces de l’armée nationale populaire (ANP) dans la wilaya de Médéa », à 80 km au sud-ouest d’Alger.

Il s’agit de Serradj Mohamed, Herdafi Mahieddine et Rabie Ayach. Cette action militaire porte à six le nombre de terroristes impliqués dans l’assassinat du ressortissant français identifiés et abattus à ce jour par l’armée algérienne. « L’enquête est toujours en cours et l’identification des autres membres se poursuit », a ajouté le garde des Sceaux. Hervé Gourdel avait été enlevé et décapité par le groupe armé Jund al-Khilafa composé essentiellement d’algériens.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :