Le journal La République des Pyrénées signale la profanation du cimetière de Lannemezan dans la nuit du 9 au 10 août. La gendarmerie des Hautes-Pyrénées a fait savoir sur sa page Facebook qu’elle avait « rapidement » identifié les auteurs de cette ignoble profanation. Il s’agit de deux Africains âgés de 23 et 24 ans, « déjà connus défavorablement » par les forces de l’ordre.

Fabien, originaire du Cameroun, s’est expliqué sur les raisons de cette profanation.  Un marabout du Mali lui aurait conseillé, pour réussir dans la musique et devenir célèbre, « d’enlever ce qui représente Dieu et le remplacer par 666 », pour « faire des offrandes à l’être opposé à Dieu ».

La présidente lit la déposition de Fabien, dans laquelle il n’exclue pas de récidiver. Le jeune Africain précise alors : « Oui mais pas en France. En Afrique, c’est moins cher, on peut payer les gendarmes. Ici, non, ils font des enquêtes ! »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :