Invité sur le plateau de TV Libertés, le maire de Béziers Robert Ménard a annoncé qu’il se passerait du FN et de tout autre parti politique pour tenter de conserver la mairie lors des prochaines élections municipales.

Au cours de cet entretien, Ménard est revenu sur ce qui le sépare des mouvements nationaux de tous bords : il est européiste et refuse toute remise en cause des institutions européennes. Au passage, il précise qu’il a voté pour Sarkozy aux présidentielles de 2007 et 2012.

Ménard reconnaît l’échec de son initiative OZ ta droite. Il souhaite une recomposition de la droite mais ne croit pas que Marion Maréchal-Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan y prendront un rôle essentiel.

Au final, prônant un consensus mou autour d’une soi-disant droite libérale et européiste, Ménard tient un discours qui a de quoi désorienter une grande part de ses électeurs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :