Les lois contre le racisme et la discrimination interdisent depuis de nombreuses années à un employeur de publier une offre d’emploi réservée aux Français. L’employeur qui diffuserait en France une offre d’emploi réservée aux Blancs serait immédiatement envoyé devant les Tribunaux.

Pourtant, le 29 juillet dernier, le compte Twitter de Globule Noir, se décrivant comme un “groupe de soignantes racisées, luttant contre la négrophobie et les discriminations au sein des institutions hospitalières” publiait une offre d’emploi pour une infirmière à domicile “racisée” pour des soins à domicile dans le 13ème arrondissement de Paris. Et de préciser le sens de “racisée” : “#SoignantNoir“.

L’annonce a entraîné de nombreuses réactions de mécontentement sur les réseaux sociaux et Twitter a fermé le compte de Globule Noir.

Mais ceci témoigne du développement en France d’un communautarisme noir, foncièrement racialiste et profondément raciste anti-Blancs. Les mouvements indigénistes peuvent à présent compter sur l’effet Black Lives Matter ainsi que sur les turbulents racistes de la Ligue de Défense Noire Africaine.

Si la France se respectait, les gens de Globule Noir devraient être identifiés et renvoyés en Afrique. D’ailleurs, l’Afrique a bien besoin de personnel soignant. Ces racialistes noirs, s’ils étaient cohérents, ne devraient pas rester un jour de plus en France. Leur peuple les accueillera à bras ouverts. Et le nôtre sera débarrassé de propagateurs de haine qui n’ont rien à faire chez nous.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

MPI vous conseille cette revue :