Voilà déjà vingt ans qu’Audrey Pulvar joue du titre de journaliste pour faire la leçon aux Français. Or, voilà que sur son compte Twitter, elle s’enthousiasme pour le centenaire du Parti Communiste Français (PCF).

Pour l’occasion, la journaliste semble avoir la mémoire qui flanche. Elle, si prompte à dénoncer l’extrême droite, a oublié que le PCF était en 1940 du côté des Allemands à la suite du pacte germano-soviétique. Elle a oublié que le PCF est resté fidèle à Staline jusqu’à la mort de celui-ci.

Elle ne dit pas un mot des cent millions de morts victimes de l’idéologie communiste.

Non, comme la majorité des journalistes français des médias du système, Audrey Pulvar a des opinions d’extrême gauche. Ce qui est pratique pour faire la part belle aux représentants politiques de cette idéologie.

L’ex-compagne de Montebourg s’était déjà affichée à l’université d’été du Parti Communiste Français.

Audrey Pulvar est pourtant loin de pouvoir s’identifier au prolétariat. Elle serait plutôt l’illustration de la gauche caviar. Mais le PCF bénéficie depuis de nombreuses années d’un ancrage parmi les internationalistes fortunés.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :