Ce sont désormais 33 personnes de plus de 75 ans qui sont décédés en Norvège après avoir reçu l’injection du « vaccin » anti-covid de Pfizer.

Face à l’augmentation des décès après la vaccination le gouvernement australien a exigé dimanche des éclaircissements rapides de la part, tant des autorités norvégiennes que de Pfizer-BioNTech.

Le taux de décès de 1/1 000 vaccinations est 10 000 fois plus que celui signalé pour le vaccin contre la grippe.

Mais pour le gouvernement norvégien, aussi malhonnête que le gouvernement français, ces décès sont juste la conséquence « d’un état de santé déjà préoccupant ».

On se demande alors pourquoi ces personnes âgées « déjà dans un état de santé préoccupant » et extrêmement faibles sont vaccinées. Pour écouler les stocks de Big Phama ? Pour les envoyer ad patres plus rapidement ? Parce que ce sont des cobayes à moindre coût ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

MPI vous conseille ce livre :