Michel Onfray, le philosophe français, revient d’Arménie, plus précisément du Haut Karabakh, avec un documentaire choc sur le massacre des Arméniens qui y a lieu dans l’indifférence générale des bien-pensants, si ce n’est avec l’aide de certaines consciences morales universelles.

« Le génocide de 1915 a été suspendu mais reprend actuellement. Ce qui a lieu actuellement en Arménie, c’est le génocide de 1915 qui continue. »

« C’est toujours cette opposition entre les musulmans contre des chrétiens, une civilisation ottomane contre une civilisation judéo-chrétienne, Nous avons tort de faire semblant de croire qu’il ne se passe rien, qu’il n’y a rien d’important, qu’il n’y a rien d’intéressant, etc. »

« J’y suis allé parce que je pense qu’il se joue là-bas quelque chose d’essentiel, c’est-à-dire une guerre de civilisation et elle est extrêmement visible. »

A Médias Presse Infos, MPI, nous sommes loin d’être en accord avec ce philosophe athée qui a écrit en 2005 un Traité d’athéologie tiré à 220 000 exemplaires.

Cependant, le récit et le témoignage de Michel Onfray sur « la guerre de civilisation qui se passe là-bas » pour reprendre les mots du philosophe, et « qui risque de se passer chez nous », ont un intérêt certain pour mieux circonvenir l’avenir de l’Europe, de nos nations et du reste de chrétiens encore debout.

« Arménie, un choc des civilisations », le documentaire tourné en novembre 2020 montre la réalité de cette guerre civilisationnelle et le massacre des Arméniens chrétiens.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :