Au Liban, les quartiers les plus pauvres se révoltent contre les restrictions imposées au nom de la lutte contre le Covid. Des manifestations ont éclaté à Tripoli, Sidon et Beyrouth. Les manifestants crient notamment qu’il vaut mieux risquer de mourir du Covid que de mourir avec certitude de la famine. Les manifestants ont affronté la police.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

MPI vous conseille ce livre :