Des individus ont projeté une voiture-bélier contre le hall d’entrée de la mairie de Villefontaine (Isère) dans la nuit de jeudi à vendredi, peu avant minuit et ont ensuite mis le feu au véhicule. Ce dernier a été volé un mois plus tôt, non loin de là, sur la commune de Saint-Quentin-Fallavier. Heureusement, à cette heure-ci, vers minuit, il n’y avait personne à l’intérieur de l’hôtel-de-ville. Aucun blessé n’est à déplorer mais de nombreux dégâts.

La façade de la mairie a été noircie par les flammes sur environ 100 mètres carrés d’après les pompiers. Le hall d’accueil est également endommagé “sur quatre à cinq mètres à l’intérieur” selon le parquet de Vienne.

L’intention criminelle de cet acte ne fait aucun doute. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Bourgoin-Jallieu et les techniciens en identification criminelle de Grenoble ont effectué différents prélèvements. 

Pour Patrick Nicole-Williams, maire de Villefontaine, c’est un “attentat”. 

Dans quelques temps, quand les auteurs de cet attentat seront attrapés, les média nous diront benoîtement que les “pauvres, ils ne supportaient pas le confinement” comme le “réfugié” Soudanais musulman qui a tué deux personnes, au cri d’Allah Akbar, la semaine dernière… Ah le confinement il va avoir bon dos !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :