etat-islamique_execution

L’État islamique a exécuté une centaine de ses combattants étrangers parce qu’ils voulaient échapper aux combats qui se déroulent au nord de Raqqa en Syrie.
La source de l’information, elle-même djihadiste, a constaté cent exécutions de djihadistes étrangers qui tentaient de déserter. L’Etat Islamique s’est doté d’une police militaire qui surveille les combattants étrangers et arrête ceux qui tenteraient de fuir les combats.

Mi-octobre, la presse britannique avait déjà rapporté que cinq Britanniques, trois Français, deux Allemands et deux Belges engagés volontaires au sein de l’Etat Islamique avaient été emprisonnés parce qu’ils voulaient quitter les combats.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :