Pays-Bas – De très nombreuses villes du pays (Amsterdam, Rotterdam et La Haye, Amersfoort, Geleen, Den Bosch, Haarlem…) ont connu cette nuit des heurts entre la police et la population qui refuse la dictature sanitaire.

Lundi soir, les maires de plusieurs villes des Pays-Bas ont annoncé qu’ils allaient instaurer des mesures d’urgence pour tenter d’empêcher de nouveaux troubles. Le maire de Rotterdam, qui s’appelle… Ahmed Aboutaleb, a pris un décret autorisant la police à multiplier les arrestations.

Il faut toutefois noter que des bandes urbaines profitent de ces manifestations populaires pour, en marge, piller des commerces.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

MPI vous conseille ce livre :