Le passeport vaccinal ? Les médias du système nous y préparent chaque jour un peu plus. Selon les uns, c’est pour affirmer qu’une majorité de Français y serait favorable. Selon d’autres, c’est pour relayer les critiques des professionnels du voyage qui estiment que le gouvernement ne met pas assez vite en place le passeport vaccinal qui serait la clé pour pouvoir à nouveau jouer au globe-trotter. D’autres médias encore signalent que le gouvernement y travaille, comme l’Union Européenne.

“Le jour où 20% de la population française refusera de se faire vacciner, il faudra qu’ils assument”. Cette petite phrase méprisante provient d’un ministre haut placé, selon France Télévision qui conclut que ce n’est qu’une question de temps. “Quand tous nos voisins européens l’auront mis en place”, ajoute ce ministre dont le média tait le nom, “on n’aura pas le choix pour voyager, et éviter les quarantaines”.

Les gouvernements de l’Italie, l’Espagne, la Suède, le Danemark et l’Estonie ont déjà annoncé qu’ils mettraient en place le passeport vaccinal. La Grèce et Chypre viennent de signer un accord avec Israël pour que les personnes vaccinées puissent voyager d’un pays à l’autre sans contrainte.

Depuis le mois dernier, les institutions européennes travaillent à la création d’un passeport harmonisé “interopérable” et sans doute numérique.

“Dans les aéroports, cela va s’imposer peu à peu, comme les tests PCR aujourd’hui” prédit un diplomate français. “Mais attention”, constate un ministre, “aujourd’hui, on ne peut pas dire : ‘Mauricette peut aller voyager et boire un coup, et pas vous’Autrement on prépare des émeutes. Comme d’habitude, il faut donc préparer les esprits à cette nouvelle étape voulue par Big Brother et Big Pharma.

Un autre débat risque d’être bien plus houleux : ce passeport vaccinal sera-t-il nécessaire à l’accès aux bars, restaurants, aux lieux culturels, sportifs ou même aux transports en commun ?

Plusieurs parlementaires y sont favorables, dont le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde.

Selon plusieurs médias du système, le passeport vaccinal pour voyager fait consensus au sein du gouvernement. Ce ne serait plus qu’une question de temps. Par contre, les ministres seraient divisés sur l’idée de n’ouvrir les restaurants qu’aux personnes vaccinées, pour ne citer que cet exemple.

“La vaccination deviendrait de fait obligatoire, contrairement à la promesse du Président”, fait remarque en off un conseiller de l’exécutif.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :