Emmanuel Macron s’est rendu au Festival de BD d’Angoulême. Or, cette année, des dessinateurs de bande dessinée ont réalisé une campagne parodique pour dénoncer l’utilisation du LBD par la police, arme dont on sait qu’elle a déjà défiguré et handicapé de nombreux Gilets Jaunes.

Le dessinateur Jul s’est donc présenté à Macron qui a cyniquement accepté de poser avec un t-shirt dénonçant le LBD et les éborgnages de manifestants par sa police.

Ne croyez pas que Macron n’a pas vu ou pas compris l’illustration et le message de ce t-shirt. Macron s’en est expliqué lui-même, prétextant qu’il défendait ainsi la liberté, la démocratie et “le droit au blasphème”…

Ce faisant, Macron est parvenu à irriter tout à la fois les Gilets Jaunes qui dénoncent ce cynisme et les syndicats de policiers qui y voient une reconnaissance présidentielle de la réalité des violences policières.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :