Capitales_iles_britanniques_et_Irlande_du_NordAlors que l’Écosse se prépare à un référendum d’indépendance à l’égard de la Grande-Bretagne, c’est maintenant au tour de l’Irlande du Nord de relancer la question de sa sortie du Royaume-Uni.

Le résultat du référendum donnerait un nouvel élan aux efforts visant à la réunification de l’Irlande du Nord et de l’Irlande (Eire), a déclaré Declan Kearney, président du parti républicain irlandais « Sinn Fein ».

« Cela [la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE] veut dire que le gouvernement n’a plus aucun droit à représenter les intérêts de l’Irlande du Nord », selon Kearney.

Le 23 juin 2016, la Grande-Bretagne a voté pour la sortie de l’UE à une majorité de 52%. En Irlande du Nord, en revanche, les électeurs se sont majoritairement prononcés pour son maintien.

C’est la longue histoire qui revient au galop. Les Irlandais ont, ancrée dans leur mémoire, l’oppression de l’Angleterre dont ils ont été victimes pendant des siècles. Celle-ci provoqua la terrible famine qui a fait plus d’un million de morts entre 1846 et 1848 et l’exode des habitants. Bilan : l’île a perdu 25% de sa population en moins de dix ans ! Les imprévus de l’Histoire jouent de sacrés tours aux puissants de ce monde. Retour à l’identité celtique !

Source : https://derhonigmannsagt.wordpress.com/2016/06/25/brexit-beschlossen-nordirland-will-aus-gb-raus/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :