Le docteur Limeng Yang est un des principaux scientifiques en virologie, et peut-on lire sur Wikipedia, « employée à l’École de Santé Publique de Hong Kong, Université de Hong Kong, menant des recherches spécialisées en virologie et en immunologie. Yan dit qu’elle a été l’un des premiers scientifiques au monde à étudier l’épidémie de coronavirus à Wuhan, en Chine, après que le Dr Leo Poon, son superviseur à l’ Université de Hong Kong (un laboratoire de référence de l’OMS), lui ait demandé d’examiner un groupe de Cas semblables au SRAS à Wuhan, en décembre 2019. »

Son laboratoire à Hong-Kong a le statut de laboratoire de référence de l’Organisation mondiale de la santé. 

Le docteur Yan, continue Wikipedia « a fui pour les États-Unis le 28 avril avec l’intention de livrer ‘le message de la vérité sur COVID’, ajoutant que si elle essayait de raconter son histoire en Chine, elle serait ‘disparue et tuée’ ».

Elle a été interviewée par News Max, média des Etats-Unis. Au cours de son entretien elle n’hésite pas à déclarer que le virus Covid 19 est un virus modifié, une création artificielle née dans le laboratoire de Wuhan. Elle rejoint donc l’analyse des professeurs Montagnier et Tritto

Elle accuse la Chine d’avoir eu connaissance du virus avant qu’il ne répande dans le monde et de supprimer les informations vitales sur ce coronavirus.

Concernant le vaccin, elle affirme qu’il ne sera d’aucune utilité, mais qu’il faut donner en prévention de l’hydroxychloroquine.  

Réfugiée aux Etats-Unis, le docteur Yang craint aussi pour sa sécurité, d’être « vendue au Parti communiste chinois » par ceux qui soutiennent la théorie de l’origine naturelle du virus, nombreux dans les sphères puissantes aux États-Unis.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :