C’est maintenant au tour du comité d’hygiène et de sécurité du centre hospitalier de Périgueux (Dordogne) de dénoncer les effets secondaires du vaccin anti-Covid AstraZeneca. Le centre hospitalier parle de 50 à 70 % de personnels vaccinés qui le supportent mal. Ce qui provoque de l’absentéisme parmi le personnel soignant des hôpitaux.

La secrétaire du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a diffusé largement une lettre ouverte dans laquelle elle dénonce les effets secondaires du vaccin AstraZeneca sur les soignants et agents du centre hospitalier de Périgueux (Dordogne).

. “Depuis la semaine dernière, et suite aux premières vaccinations, un nombre considérable d’entre eux ont développé de très lourds effets indésirables engendrant un absentéisme supplémentaire

. “Au vu des informations que nous avons pu rassembler, le pourcentage d’agents ayant contracté des effets indésirables est très élevé (entre 50 et 70 %) par rapport au seuil de tolérance en général (10 %). Vous n’aurez pas non plus manqué que la situation n’est pas exclusive à notre département, puisque le Nord-Ouest est lui aussi, tout comme Dunkerque, confronté aux mêmes effets indésirables.”

La secrétaire du CHSCT demande une suspension de l’utilisation du vaccin AstraZeneca.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :