Grande Finale : France 4-2 Croatie

Nos mercenaires sont arrivés au bout de leur contrat en disposant en finale de la courageuse équipe de Croatie sur le score de 4 à 2. La Croatie n’a jamais battu la France et en phase finale, on reste sur une victoire française 2-1 en demi-finale de la Coupe du Monde 1998 et un match nul 2-2 lors de l’Euro 2004 au Portugal. On a assisté lors de cette finale au premier but contre son camp lors d’une finale de Coupe du Monde par le biais du Croate Mario Mandzukic. Avec 6 buts marqués, cette finale est la seconde plus prolifique après la finale Brésil-Suède de 1958 (5-2) et il s’agit du troisième score de 4-2 après celles de 1930 (Uruguay-Argentine) et 1966 (Angleterre-Allemagne de l’Ouest). La France rejoint donc le club des « doublement victorieux », avec l’Uruguay (1930, 1950) et l’Argentine (1978, 1986).

Petite finale : Belgique 2-0 Angleterre

Les deux pays se sont affrontés à plusieurs reprises en phase finale : en 1954, lors de la Coupe du Monde en Suisse, elles s’étaient neutralisées sur le score de 4-4. Nul encore, cette fois 1-1, lors de l’Euro 1980 en Italie. Dix ans plus tard, l’Angleterre a battu la Belgique en 8e de finale de la Coupe du Monde, toujours en Italie. Lors de cette Coupe du Monde, les Belges auront donc battu deux fois les Anglais, une fois au premier tour 1-0 et lors de la petite finale 2-0. La Belgique rejoint le club des « médaillés de bronze » (pays dont la meilleure place fut 3e) qui comprend les Etats-Unis (1930), l’Autriche (1954), le Chili (1962), le Portugal (1966), la Pologne (1974, 1982) et la Turquie (2002).

Incidents uniques dans l’histoire de la Coupe du Monde

Cinquante ans après Mai 68, la chienlit est de retour. Mais ce n’est pas la même… A peine le match était-il terminé que des incidents ont éclaté partout dans le pays, comme dans un vulgaire pays du Tiers-Monde. Comme pendant la Guerre de Trente ans, la victoire des mercenaires est le prélude au droit au pillage. Comme dans la Rome décadente, où les Barbares étaient à la fois « défenseur » et envahisseur, la France de 2018 voit les coreligionnaires de certains de ceux qui viennent de participer à son second titre mondial mettre à feu les principales villes :

  • Paris : le Drugstore des Champs-Elysées a été pillé, ainsi qu’un Intermarché avenue de la Grande Armée et probablement d’autres commerces. Un camion de pompier a été attaqué par des individus déployant des drapeaux de pays du Maghreb. La police a dut évacuer avec des lances à eau et des gaz lacrymogènes.
  • Incidents signalés à Grenoble, Villefranche-sur-Saône, Nantes, Bordeaux, Fougères, Redon, Lille, Lyon, Rennes, Rouen (ou le journaliste Simon Louvet et son collègue Julien ont été lynchés par quatre individus déployant des drapeaux de pays du Maghreb) avec une collusion casseurs-extrême gauche, Menton, Marseille, Bastia…
  • Plus grave, trois enfants ont été grièvement blessés à Frouard (Meurthe-et-Moselle) par une moto qui les a percutés. Rappelons qu’en 1998, les médias avaient censuré une info, à savoir qu’une voiture folle pilotée par une directrice d’école laïque originaire des Yvelines avait foncé délibérément dans la foule, provoquant un lourd bilan : 1 mort, 3 tétraplégiques, une dizaine de paraplégiques et de 80 à 100 blessés…

Les émeutes de 2018 n’avaient pas eu lieu en 1998. 20 ans ont passé. Les colons sont de plus en plus orgueilleux, haineux, ils ont pu voir certains d’entre eux accéder à des postes ministériels en raison de leurs seules origines et non d’une quelconque compétence. Cette victoire sportive, panem et circenses, restera demain dans les livres d’histoires comme les prémices des âges sombres. Les temps orageux se rapprochent…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

MPI vous conseille ce livre :